top of page

Préparer son enfant pour la vie, la vraie

Je suis persuadée que ton vœu le plus cher est que ton enfant soit prêt pour affronter cette vie de la meilleure des manières et surtout avec le plus de clés possibles.


Et j'ai une bonne nouvelle pour toi! Je pense que c'est totalement possible ! Je ne dirai pas que c'est facile, car ça se serait mentir😉. On connaît bien les aléas que comportent la vie de parent, mais je pense que, savoir que c'est accessible est déjà un super-grand pas, voir même le plus puissant.

Car lorsqu'on sait que la finalité est possible, peu importe que le chemin soit rempli d'embûches, de rochers ou encore de ravins. Lorsque l'on se rattache au résultat, on trouve alors l'énergie nécessaire pour s'y mettre et surtout ne pas lâcher!


Prépare ton enfant pour un lendemain heureux et lumineux

Comprendre les changements de ces dernières années

Qu'est-ce que j'entends par préparer son enfant à la vraie vie ?


Je remarque que lorsque l'on devient parent, on entend alors un tas de choses sur la parentalité, le type d'éducation à adopter et pleins d'autres idées reçues pour assurer à son enfant un avenir prometteur.


C'est alors que les mamans commencent à se préoccuper du bien-être de leur enfant et deviennent soucieuses que leur petit grandisse sereinement afin qu'il puisse (si possible) éviter de longs parcours de développement personnel que nous adulte avons très souvent dû faire.


Je ne dis pas qu'à l'époque les mamans n'étaient pas soucieuse du bien-être de leur enfant, absolument pas, elles l'étaient bien évidemment, mais d'une manière différente. Il y a 30-40 ans en arrière, il n'y avait pas toute la conscience d'aujourd'hui ni toutes ces médecines alternatives que nous avons la chance d'avoir maintenant (ou peut-être que c'était tout simplement moins répandu).


Voici un exemple qui illustre bien mon propos:


À l'époque, une maman était soucieuse de voir son enfant correctement vêtu, c'est-à-dire, avec un jean sans trous et un t-shirt repassé.


Aujourd'hui, une maman sera plus concentrée sur le bien-être émotionnel de l'enfant et se posera davantage de questions telles que: Qu'a-t-il essayé de communiquer à travers ce comportement? Comment puis-je l'accompagner dans la reconnaissance et l'apprentissage de ses émotions?


Cela ne veut pas dire qu'aujourd'hui une maman ne se préoccupe pas de l'apparence de son enfant, mais plutôt que les préoccupations actuelles sont bien plus profondes et davantage orientées vers le bien-être intérieur qu'auparavant. À l'époque, les préoccupations étaient encore rudimentaires, voire primaires, on se préoccupait qu'un enfant soit nourri, logé et vêtit et on est d'accord, c'est déjà pas mal!


Aujourd'hui, nous avons une chance inouïe, de pouvoir se préoccuper du bien-être psychologique de chacun et personnellement, je trouve cette évolution incroyable et enrichissante pour l'être humain. Je pense d'ailleurs que c'est le début d'un monde meilleur où l'amour de soi et des autres règne en tout premier lieu. Je dois avouer que c'est d'ailleurs dans cette quête d'amour pour soi et des autres que je me suis lancée dans le coaching parental, soyons sincère 😊.


Le monde n'est pas que bienveillance


Je vois très souvent que l'on se perd dans cette nouvelle quête du bien-être personnel. Je pense que c'est principalement parce que ceci est tout nouveau dans notre humanité et que comme chaque nouveauté, on doit, tester et adapter pour trouver un juste-milieu afin d'éviter de rentrer dans l'extrême opposé.


Comment appliquer la bienveillance sans se perdre

Plus concrètement, l'extrême serait d'appliquer une éducation uniquement basée sur tout ce qu'on lit et entend en se détachant totalement de qui on est réellement. On ne s'écoute plus, on ne transmet pas nos valeurs, mais on agit tel un robot qui a retenu la leçon du livre.


Et lorsque l'on se trouve dans cette situation, totalement coupée de soi en appliquant à la lettre ce que le manuel raconte, on ne montre pas la réalité de la vie, telle qu'elle est réellement à notre enfant! Car oui, c'est extraordinaire d'expliquer les choses, de rester calme, de respecter son enfant, mais je pars du principe que donner les bonnes clés à son enfant, c'est aussi se permettre de se fâcher, crier, d'être triste, déçue, fatiguée et toutes autres émotions que l'on peut vivre en tant qu'humain, car n'oublions pas qu'avant d'être maman, on est humaine (je ne le répéterai jamais assez).


Je crois que montrer uniquement les jolies choses à son enfant c'est le couper de la réalité qu'est la vie. Que va-t-il arriver lorsqu'il se fera gronder par un professeur ? Lorsqu'un copain sera fâché voir même méchant avec lui ? Quand son patron lui remontra les bretelles ? Lorsqu'il vivra sa première déception amicale, amoureuse?


Hé oui, rappelons-nous que ces moments font aussi parties intégrantes de notre chemin de vie et bien que fâcheux, ce sont bien ces moments-là qui nous font apprendre, grandir et grâce auxquels on peut avancer dans notre vie toujours plus armés et confiants.


Alors n'oublions pas de préparer son enfant AUSSI à cette réalité pour qu'il ne tombe pas des nues. Je dirai que le juste-milieu serait de faire un mélange unique qui te ressemble. Mets-y tout ce que tu vois, entends en mettant ta patte, qui tu es vraiment avec tes forces, tes faiblesses, tes limites et ce qui compte pour toi.


Plutôt que se forcer à mettre son enfant dans une sorte de bulle bienveillante ou tout est beau et positif, essayons de leur apprendre avec bienveillance à arpenter la vie de la meilleure des manières qu'il soit.


Comment préparer son enfant pour un lendemain heureux


Alors la prochaine fois que tu es face à une situation "conflictuelle" et que tu te vois appliquer une méthode, un conseil, mais qu'au fond de toi, tu sens que tu dois prendre sur toi. Arrête-toi et agis comme tu es réellement et tu verras que ton enfant entendra ton message, car tu seras alignée et non plus, en bataille interne.


Peut-être as-tu déjà entendu parler de ce fameux alignement, c'est simplement le fait d'être 100% en accord avec toi-même. Ton corps, ta tête, ton âme sont alors totalement en adéquation avec ce que tu fais, ce que tu dis. En gros tu es sereine, calme et confiante en agissant comme tu le fais.


Je te propose de visionner cette vidéo pour t'aider à comprendre encore plus ce que ça veut dire. Tu peux aussi télécharger cette fiche de questionnement pour trouver ce qui est réellement important, voir même primordial pour toi et ainsi pouvoir calquer ton éducation, tes décisions et tes valeurs sur ton essence véritable.


Peut-être que tu as déjà essayé d'être toi-même, mais que tu n'y arrives pas face à ton enfant ? Voici mon conseil: ne le vois plus comme ton enfant, mais simplement comme un être humain. Je suis certaine que face à un(e) collègue, ami(e) tu agirais différemment, alors pourquoi est-ce que ça serait différent avec ton enfant? À ce que je sache tes besoins et limites ne changent pas en fonction de qui tu as devant toi?


Applique le même comportement qu'avec les autres lorsque ton enfant transgresse les règles et tes limites. Tu verras que ton intonation, ta posture et ton message va changer, car tu te couperas de l'émotionnel pour rester factuelle sur la situation du moment. En résumé, je te propose de sortir de ton rôle de maman pour t'aider à gérer les situations qui ne te conviennent pas. Par contre droit derrière, on remet sa casquette de maman pour se reconnecter à son amour, tendresse profonde pour son enfant (ON EST D'ACCORD😊)


Et tu verras que malgré toutes ces jolies choses que l'on dit sur la maternité, tu vas découvrir une nouvelle facette de toi: le fait d'être humaine et oui, on oublie qu'avant d'être une maman, on est un être humain qui est ici pour faire des expériences et en apprendre de soi-même.


Alors plutôt que de te forcer à adopter un comportement qui n'est absolument pas naturel, accepte d'être celle que tu es à part entière, ça veut aussi dire, que oui, tu peux être de mauvaise humeur, irritable, irritée, et même crier. Est-ce que ça fait de toi une mauvaise mère - ABSOLUMENT PAS!


Oui, les gens, parfois, crient, se fâchent, se mettent en colère et c'est ok! Parce qu'au final, c'est ça la vraie vie, on est sans cesse traversées par des émotions et notre voyage sur terre consiste à vivre avec tous ces émotions et pas uniquement avec celles qui nous convient, soit la douceur, l'amour et la bienveillance. Je crois d'ailleurs que si la vie se résumait qu'à ça on s'ennuierait et je me demande si elle vaudrait vraiment la peine d'être vécue !


5 points cruciaux à appliquer au quotidien


En résumé, sois toi-même, cette femme et mère authentique qui enseigne à son enfant à travers ses actions et émotions du quotidien.


Lors de situations "conflictuelles" ou difficiles, adopte ces différentes stratégies pour faire respecter tes limites et tes besoins tout en donnant les clés à ton enfant pour grandir sereinement et aller vers sa vie d'adolescent, d'adulte heureux.


1. Verbaliser


Une fois le calme revenu, explique-lui pourquoi tu as réagi comme ça.

Attention parle lui de comment tu t'es senti, on oublie les "tu" accusateurs.


Exemple accusateur, non-constructif et non-formateur:

"tu n'as pas voulu écouté alors j'ai crié".


Exemple explicatif, informatif, formateur:

"J'en ai eu marre de me répéter alors j'ai fini par perdre patience et crier pour me faire entendre, excuse moi".


2. S'excuser


Demander pardon ne veut pas dire que la personne en face de nous avait raison d'agir comme ça, cala veut simplement dire que notre réaction face au comportement de l'autre n'était pas correcte.


Reprenons l'exemple du collègue ou de l'ami, est-ce que lorsque ce dernier ne t'écoute pas tu te permets de crier pour te faire entendre? Peut-être que tu l'as expérimenté une ou deux fois sans résultat concluant et je suis certaine que depuis tu procèdes différemment pour te faire entendre. Alors pourquoi ça serait différent avec ton enfant ?


3. Chercher une solution commune

"Je te propose que toi et moi trouvons une solution pour ne plus se retrouver dans cette situation la prochaine fois"


Exemple: je ne suis pas d'accord de sans cesse répéter les choses. Je te propose qu'à partir d'aujourd'hui après 3 fois tu assumeras la conséquence qui en découle de choisir de ne pas m'entendre et de faire comme tu veux.


Ici, tu lui exposes tes limites et tu le responsabilises! C'est définitivement la version que je préfère, car je pense que c'est réellement la plus puissante.


Pourquoi? Car la prochaine fois (car oui, il y aura une prochaine fois, faut pas rêver non plus), tu n'auras qu'à lui rappeler ce que vous aviez convenu ensemble et que comme prévu, maintenant, il doit assumer ces choix. Et on arrête de s'énerver et s'épuiser à répéter sans cesse les mêmes choses!


Je t'entends déjà me dire: "mais il est trop petit, il ne comprend pas, ce n'est qu'un enfant" mais je t'assure qu'il comprendra très bien. J'adopte ceci avec mes enfants depuis leurs 2 ans et je te promets que c'est entendu et bien intégré! 😉 Faut juste rien lâcher et répéter encore et encore que oui, ils ont le droit de faire leur choix, mais qu'ils doivent aussi en assumer entièrement les conséquences qui en découlent.


En mettant ton enfant face à ses responsabilités, tu le prépares réellement à arpenter la vie, la vraie (hé oui!). Cette prise de conscience et primordiale pour sortir de cette vision du "pauvre petit enfant" pour tendre vers une version plus juste "ce petit être à besoin que je le prenne par la main pour lui montrer ce qu'il lui attend dans sa vie".


Dès que tout ceci raisonnera en toi, ça va devenir super puissant car c'est quelque chose que tu auras intégré au plus profond de toi et ça sera bien plus efficace que le super conseil de la page 120 du livre Y. Je pense réellement que c'est LA meilleure préparation pour un demain heureux.



4. Demander son avis


"Que penses-tu de ce que je viens de te proposer? As-tu d'autres idées? Trouves-tu cette solution juste pour toi comme pour moi?


C'est aussi un ingrédient ULTRA important! Ton enfant doit sentir qu'il a aussi le droit de t'exposer ses idées. Plus ça lui parlera et ça lui semblera juste, plus il pourra s'en tenir et le respecter quand tu lui rappelleras que c'est ce que vous aviez convenu. Et tu seras surprise à quel point ils ont eux aussi de super idées! Ça permet ainsi de t'assurer que lui aussi peut exprimer librement ses besoins et limites, comme tu as pu le faire (point 3).


5. N'avoir qu'une parole


Sans oublier l'ingrédient miraculeux qui va faire que tout ceci fonctionne.

Ne rien lâcher et je pense que c'est le plus rude! Car quand la fatigue nous tient on a tendance à baster et c'est LA plus grosse erreur que l'on puisse faire! (Oui, je t'assure)


C'est important que tu n'aies qu'une parole, chose dite chose due.

Ensemble, vous avez convenu quelque chose et c'est important que tout le monde s'y tienne. Certes, il ne sera pas content et il va essayer de négocier, c'est normal, tient bon!


Quand le calme sera de retour, demande lui si selon lui, c'est juste qu'il ait dû assumer son choix? S'il dit que non, rappelle lui la discussion que vous avez eu ensemble et redemande lui s'il trouve ça toujours injuste. Tu verras qu'il te dira qu'en fait oui, c'est juste. Et tu pourras le féliciter d'assumer ses responsabilités!


 

Comme à chaque fois, j'espère chère maman que cet article t'a donné du baume au cœur et surtout qu'il a pu te donner des clés concrètes pour assurer à toi comme à ton enfant un quotidien plus serein.


Si tu veux aller encore plus loin, je te propose de télécharger mon kit gratuit, à travers lequel je te propose de voyager avec moi le temps de 5 vidéos + 1 bonus!


C'est un cadeau que je t'ai concocté pour te dévoiler plein d'autres conseils faciles et rapides à mettre en place. Et surtout, ce sont des clés puissantes qui vont te permettre de retrouver un équilibre dans ta vie de femme et de mère et ça, ça n'a pas de prix.


Arrete les il faut et retrouve bonheur dans ta maternité

À l'issue, tu te rendras compte que tu peux avoir la vie que tu rêves tant d'avoir et que ce n'est pas aussi difficile que tu ne le penses!


Alors saute sur l'occasion et télécharge, toi aussi, ton kit 100% gratuit!


Je te dis à très vite pour un nouvel article de blog et en attendant: PRENDS BIEN SOIN DE TOI.


Monica


Comments


bottom of page