top of page

4 conseils pour ne plus subir sa vie de maman !

Marre de subir ta vie de maman? Aujourd'hui je te dévoile 4 conseils faciles à appliquer pour du changement rapide

Ça va te sembler fou, mais je t’assure que c’est bien la clé pour arrêter de subir sa vie de maman et faire place à du pur plaisir !


Alors c’est quoi cette fameuse chose miracle : c’est simplement de prendre soin de toi ! Quoi ? je prends soin de moi et ça va m’aider avec mes enfants et dans ma vie de maman… mais la grosse blague. Hé ben je t’assure que c’est bien la clé et je t’explique pourquoi :


As-tu déjà entendu ce magnifique proverbe africain : « il faut tout un village pour élever un enfant » ?


J’aime l’interpréter de différentes manières à savoir :


  • Demander de l’aide n’est pas honteux mais vital

  • Il faut l’énergie de tout un peuple pour s’occuper d’enfants

  • Chacun de nous transmet ses belles valeurs aux enfants


Concentrons-nous ici sur cette version « Il faut l’énergie de tout un peuple pour s’occuper d’enfants » et pour moi c’est là que réside la clé pour ne plus subir sa vie de maman et pour éviter le burn-out parental ! Car oui le burn-out maternel existe bien plus que l’on ne pense.


Comment s’occuper de nos enfants lorsque nous avons les batteries à plat ? C’est tout simplement impossible ! Voilà pourquoi il est primordial de prendre soin de soi avant de s’occuper de nos enfants et non ce n’est pas un mythe mais bien une réalité. Je t’entends déjà me dire, chère maman, que c’est impossible, que tu n’as pas assez de temps et que tout ceci te semble bien égoïste.


Aujourd’hui, je t’invite à faire un premier pas en listant les 4 points qui vont suivre afin d’envisager tout ceci sous un nouvel angle. Tu verras qu’ensemble on solutionnera ces deux problématiques ainsi que bien d’autres ! Et pour finir en beauté, je te donne, dans l’article, des conseils concrets pour allier plaisir de vie et le peu de temps libre que la vie de famille te met à disposition, alors reste jusqu’au bout !😉


Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à t'informer qu'un atelier de groupe aura lieu, à ce sujet, le dimanche 21 janvier 2024! Quoi de mieux que d'échanger, ensemble, sur un sujet si beau et si vaste à la fois. Alors rejoins-nous sans plus attendre en réservant ta place!


Atelier de groupe pour arrêter de subir sa vie de maman et retrouver un équilibre familial

Et maintenant rentrons dans le vif du sujet, aller c’est parti!


1. Ne pas culpabiliser


Arrête de te sentir coupable parce que tu n’êtes pas toujours présente pour ton enfant. Certes, lorsque tu sors pour prendre soin de toi tu n’es pas avec lui mais n’oublie pas que tout ne se résume pas à une simple sortie. Peut-être que tu as passé du temps de qualité en matinée avec lui, peut-être que toute cette semaine vous avez fait le plein de belles choses, de câlins et ta petite sortie ne viendra absolument pas effacer tout ceci !


N'oublie pas que tu crées quotidiennement du lien avec ton enfant et ce même dans les petites choses anodines de la vie de tous les jours comme lorsque vous faites le bain, lisez une histoire, vous vous préparez pour le coucher, au réveil lorsque vous faites le plein de bisous bref, toutes ces petites choses que tu fais naturellement et régulièrement avec ton enfant fait que tu alimentes, chère maman, ton lien avec ton enfant.


Et j’en suis sûre qu’à cet instant tu te dis « ah oui c’est vrai, je n’avais pas vu ça comme ça ». Alors tu vois que si parfois tu sors pour prendre du temps rien que pour toi ça ne va en aucun cas bouleverser votre équilibre. Et mieux encore, maman va en revenir ressourcée, pleine d’énergie et requinquée pour profiter encore plus de sa jolie petite famille.


Je finirai par dire qu’il est préférable de miser sur la qualité plutôt que sur la quantité. Ainsi, lorsque tu as des semaines un peu plus intenses où tu as moins l’occasion de voir ton enfant, tu peux simplement relativiser.


Je t’invite plutôt que d’être partout à la fois et d’essayer de tout caser dans ton emploi du temps en stress (ce qui implique généralement une moins bonne qualité), de te dire que la semaine d’après, qui sera certainement plus calme, tu auras un temps de qualité avec ton enfant. Trop génial! De quoi profiter à fond et d’avoir du pur plaisir avec ton bambin. Alors tu as vu comme on ne subit plus sa vie de maman mais qu’on commence déjà à en profiter ? 😉

 

2. S’octroyer un temps de repos de qualité


Non, faire du rangement seule à la maison le temps que les enfants sont à l’école n’est pas s’octroyer du temps pour soi (oui j’entends très souvent cette réponse). Oblige-toi à t’occuper exclusivement de toi en faisant quelque chose qui te plait et qui te remplit le cœur !


Je sais que la vie de maman est un sacré défi et que le temps n’est JAMAIS suffisant pour tous ce que l’on voudrait faire 😊 Alors le mot d’ordre c’est s’adapter.


Chaque jour est différent, chaque semaine comporte ces lots de surprises alors on s’adapte et on programme notre cerveau pour ça histoire de ne pas être déçue quand on n’arrive pas à faire tout comme on avait planifié.


Je te mets d'ailleurs, en guise de cadeau, une petite vidéo que j'ai tournée à ce sujet. Et pour plus de vidéos je t'invite à découvrir ma chaine YouTube.



Et maintenant je te propose de faire un petit exercice pour réussir à t’octroyer régulièrement un temps de pause de qualité rien que pour toi.


Ecris toutes les activités que tu aimes faire en ne pensant à rien d’autre que tes envies/goûts/passions. On oublie, l’espace d’un instant, la logistique de sa vie de maman et on écoute simplement son cœur. Dans un monde idéal, qu’est-ce que tu rêverais de faire ? Qu’est-ce qui remplit ton cœur de joie ? Qu’as-tu jamais osé faire ? Et si cet exercice est difficile pour toi, je t’invite à penser à ce que tu faisais avant d’être maman. Je suis sûre que certaines activités te plaisent encore aujourd’hui !


Dès que tu es inspirée, je t’invite à séparer tes idées en 2 catégories à savoir :


  1. Les activités facilement atteignables. Celles-ci demandent peu ou pas d’organisation, sont relativement proche de la maison et se font en une heure maximum.

  2. Les activités moins facilement accessibles. On aura ici celles qui demandent plus d’organisation, plus de temps et où logistiquement tu vas devoir te creuser un peu les méninges pour que ça puisse se faire.

  

Et voilà, le tour est joué ! tu as ici tout ce qu’il te faut pour pouvoir prendre régulièrement et facilement du temps pour toi.


Alors qu’est-ce que ça donne en vrai ? Tu vas pouvoir quotidiennement appliquer tes idées facilement atteignables et planifier les plus grosses sorties selon tes envies, besoins et possibilités. Et tu verras qu’avec le temps, prendre soin de ton mental au quotidien et en pleine conscience où tu savoures à fond ce moment rien qu’à toi, vaut bien plus qu’une grosse sortie tous les 36 du mois.


Et comme pour tout, l’idéal c’est de trouver un juste milieu pour s’octroyer quand même de temps en temps des sorties plus longues seule ou bien accompagnée !


En prime tout ceci va t’apporter des clés ultra intéressantes qui sont les suivantes :


  • Tu vas réaliser que finalement tu n’as pas toujours besoin d’une demi-journée pour prendre soin de toi (parce qu’il faut l’avouer, c’est rude d’avoir autant de temps régulièrement quand on est maman) donc au revoir la phrase « mais je n’ai pas le temps ». Tu vois on a déjà éliminé un problème rencontré tout à l’heure. 😉

 

  • Tu vas apprendre à rebondir facilement. Imagine que la garde prévue pour pouvoir faire ta sortie du tonnerre tombe à l’eau ? Oui tu vas être déçue, mais tu vas aussi pouvoir rebondir en faisant une activité facile et qui te ressource. Certes, ce ne sera pas ce que tu avais prévu mais c’est mieux que rien ! Et là on travaille notre sens de l’adaptation, hé oui nous les mamans on est incroyables et pleines de surprises 😉


Je te dévoile 10 astuces faciles et rapides pour prendre soin de toi au quotidien. Self-care spécialement conçu pour les mamans!



 

3. Se respecter


Tu sais ce genre de moment où tu sens que ça ne va pas, que tu bous de l’intérieur, que tu es fatiguée, que tu n’en peux plus mais que tu continues ? Oui tu continues à aller à l’encontre de toi-même tout simplement parce que on te l’a dit « c’est ça d’être maman », on fonce sans s’arrêter, on continue à être à mille à l’heure, partout, tout le temps, à faire plaisir aux enfants, à prendre soin de la maison, du co-parent, à être la meilleure des employées et la meilleure des amies.


Mais à quoi bon ? Est-ce que devenir maman est réellement synonyme de subir sa propre vie ? Je ne crois pas. Je pense plutôt que ce nouveau rôle te demande de savoir dire STOP pour te mettre au centre et pouvoir enfin te respecter.


Car oui il y’a des jours où tu auras moins de patience, moins d’énergie et c’est normal, l’être humain et ainsi fait et à ce que je sache lorsqu’on devient maman on ne devient pas un robot ! Alors pourquoi est-ce qu’on se coupe d’une telle évidence ? Permets-toi d’être un être humain avant d’être une maman et avant même d’être un parent !


D’ailleurs je suis certaine que lorsque tu n’étais pas encore mère tu arrivais à entendre ces journées où ton corps et ton esprit te demandaient du repos et que tu lui en donnais. Alors pourquoi ne plus t’écouter maintenant que tu es maman ? Tu restes avant tout un être humain qui a besoin de repos alors écoutes toi !


Et puis tu sais quoi ? Se respecter soi-même c’est aussi inciter les autres à nous respecter y compris ses propres enfants. Car rappelles-toi que ces petits êtres sont tellement connectés à tous leurs sens qu’ils sentent lorsque maman va à contre-courant. Alors pourquoi ne suivrait-il pas la tendance en poussant encore plus maman dans ses retranchements ? Finalement ça peut être une chouette expérience de voir jusqu’où elle tient. 😉 


Lise Bourbeau en parle d’ailleurs dans son livre « Les 5 grands besoins des enfants nouveaux »


4. S’écouter


Pour mettre en pratique tout ceci, encore faut-il réussir à s’écouter 😉 Alors comment ne pas se perdre dans ton quotidien frénétique ? Comment réussir à être « égoïste » pour prendre soin de ta santé mentale et de ton corps ? Parfois tu y arriveras un peu, parfois pas du tout et parfois ce sera même difficile car c’est ainsi qu’est la vie. Alors on accueille ces divers moments et on en retire toute la sagesse que ça nous apprend. Peu à peu tu connaitras ta manière de fonctionner, tu seras alors plus à même d’identifier tes signaux et tu sauras qu’il est maintenant temps pour toi de te reposer sans plus tarder !


Un nouvel article arrive bientôt ! "Le guide à suivre pour ne pas passer à côté de soi et réussir à s’écouter réellement"



N’oublie pas que tes enfants sont aussi un excellent moyen pour te faire entendre que c’est le moment de prendre un temps de repos rien que pour toi. Hé oui ces petits êtres tout mignons sont tout simplement le reflet des parents. Alors lorsqu’ils commencent à être un peu nerveux, à plus facilement crier ou à moins bien dormir, je te propose un petit moment d’introspection :


Comment suis-je ces temps ? Est-ce que je vis une période plus stressante/fatiguante? Quand était-ce la dernière fois où j’ai pris un moment rien qu’à moi ?  




On réalise alors très souvent qu’il est temps de recharger les batteries et de prendre un temps de repos rien qu’à soi. Et là tu peux remercier ton enfant, lui qui de premier abord te mettait les nerfs à vif, il ne faisait que t’envoyer un message : Prend soin de toi !


 


C’est alors qu’on peut dire que la vie est belle et que la vie de parents l’est encore plus! Malgré les hauts et les bas que comportent chaque journée, les coups durs de la vie et les défis permanents que comporte le rôle de maman, avoir des enfants est plein de richesse. Lorsqu’on réalise que nos enfants ont le pouvoir de nous renvoyer à nous-mêmes et de nous aider à devenir plus conscient de soi, on peut alors se dire que c’est un bel échange et que ça vaut mille fois la peine d’être maman !


Quoi de plus fantastique que d’apprendre d’eux ? Lorsqu’on prend conscience de ceci on s’ouvre alors à une relation à part égale avec son enfant où l’on se sent face à un autre être humain qui a des tonnes de choses à nous apprendre et qui mérite tout notre respect. On réalise alors que ce ne sont pas des petits êtres inférieurs qu’il faut faire obéir mais bien des êtres humains avec qui un échange bienveillant et respectueux est primordial pour un maximum d’apprentissage des deux côtés.

 

J’espère que cet article t’a plu et qu’il t’a donné pleins d’outils pour te remettre enfin au centre de tes priorités sans te sentir coupable. Car le burn-out parental et le burn-out maternel existent, mais je reste convaincue que chacun de nous à toutes les ressources nécessaires pour faire de sa vie de maman une belle aventure.


Ecoutes-toi, crois en toi et ta vie de maman deviendra du pur plaisir !


Il ne te reste plus beaucoup de lecture avant de me quitter!

N'oublies pas de t'inscrire à l'atelier du 21 janvier 2024 pour le plein de vitalité et de conseils sur mesure!


Et pour ne manquer aucuns nouveaux articles à venir, inscris-toi à ma newsletter!


N’hésite pas à laisser un commentaire, je serai ravie de te lire.


A bientôt chère maman.

bottom of page