top of page

La bienveillance c’est bien, être juste c’est mieux!

Aujourd'hui, j'ai décidé de t'écrire ces quelques lignes, car je vois énormément de maman totalement perdue avec tout ce qu'elles lisent et entendent sur l'éducation. Toutes les choses qu'il faut absolument faire pour que son enfant grandisse sereinement et qu'il soit épanoui finissent par embrouiller les esprits.


Je te propose de commencer par enlever la notion de "il faut absolument faire", car chaque personne est différente. Toi, ton enfant et ta famille êtes uniques et lorsqu'on se rappelle cela, on s'aperçoit qu'on ne doit absolument rien, car nos besoins sont tout comme nous, uniques !


À partir de là, on comprend alors qu'on peut aimer, adhérer à tous ces mouvements, notamment, l'éducation bienveillante, positive et tout autre "étiquette" qu'on peut trouver sur l'éducation, mais...et c'est là que réside la clé : il est essentiel de tout adapter à soi !


Comme je l'ai dit plus haut chacun a des besoins différents et c'est donc crucial d'adapter tout ce qu'on lit, voit et entend à nous et non l'inverse.


Mais combien de maman, je vois faire totalement l'opposé et se perdre, un peu plus chaque jour. Elles suivent à la lettre le protocole du bouquin machin truc qui dit qu'il faut faire A+B+C pour être épanouie dans sa maternité, mais ça ne fonctionne pas ! Il y a de quoi se perdre à procéder ainsi et surtout on se dirige, inconsciemment, vers le burn-out parental.


Tu commences à t'enfermer dans un cercle négatif ou tu t'épuises à adopter des choses qui ne fonctionnent pas,. Tu te sens peu à peu nulle, incapable, tu culpabilises et en prime qu'est-ce que tu commences à faire.? A te comparer. Le piège !


Tu rentres alors davantage dans un cercle infernal où il est difficile d'en sortir, Et surtout tu ne comprends pas pourquoi tu n'y arrives pas. Ben oui, tu adoptes à la lettre les astuces du livre et tu n'y arrives pas alors que les autres semblent y arriver haut la main, la honte !


Heureusement que tu es tombée sur cet article, je vais t'aider pas à pas, à voir que la réalité n'est pas celle que tu penses et surtout, je vais t'accompagner pour que tu retrouves goût dans ta maternité.


J'espère que cet article va t'aider à y voir plus clair et surtout qu'il va t'aider à faire le tri de ce qui te convient réellement !

Alors prête? C'est parti !


Pourquoi tout ce que tu appliques ne fonctionne pas


au secours - rien de fonctionne. maman épuisée

Je le répète, encore et encore, tout ne convient pas à tout le monde, il est donc important de trouver ce qui te correspond. À toi la femme que tu es, à ton enfant, petit être individuel qu'il est et à ta famille toute entière.


La première chose à faire, c'est donc de couper ton antenne de : les autres font, j'ai entendu que, j'ai lu une astuce miracle, car il n'existe rien de magique ! Hé non désolé de te décevoir !


Ce qui existe en revanche, c'est plein de choses que tu peux mettre en place qui correspondent à ta famille, à ton enfant et à toi, ça oui ! Mais pour ça, il faut sortir la tête du bouquin qui nous donne la meilleure marche à suivre et te demander ce qui raisonne réellement en toi.


Se documenter, c'est extraordinaire, échanger avec d'autres mamans, c'est génial et demander des avis extérieurs, c'est fabuleux, mais la clé réside en toi :


  • Est-ce que tu trouves vraiment cet élément vraiment pertinent?

  • Est-ce qu'il pourrait convenir à ton équilibre familial ?

  • Es-tu réellement en accord avec ce message ?

  • Si tu adoptes cette nouveauté, seras-tu toujours en accord avec tes valeurs, tes envies et tes aspirations ?


Avant de mettre quoi que ce soit en place, je t'invite à toujours y repenser, à tête reposée, pour voir si c'est réellement quelque chose qui te correspond et qui te parle au plus profond de ton être.


Pour t'encourager à t'écouter davantage, je te propose de visionner ma vidéo dans laquelle je te démontre, à travers mon histoire personnelle, que, toi merveilleuse maman que tu es, tu sais toujours ce qui est bien pour toi, ton enfant et ta famille ! Tu sais, sans le moindre doute, bien mieux que les autres, car pour ta famille, tu es simplement la mieux placée.


Le pire que tu puisses faire


Concrètement, qu'arrive-t-il quand tu ne prends pas le temps de valider avec toi-même une nouveauté à introduire dans ta famille ? Lorsque tu entends, lis quelque chose concernant la maternité que tu trouves super et que tu fonces tête baissée à l'appliquer sans te demander si c'est réellement quelque chose qui convient à ta famille.


Tu peux, sans t'en rendre compte, aller à l'encontre de toi-même, rentrer dans une guerre intérieure. Tu appliques des choses qui ne te correspondent pas, ne te parlent pas et pire encore ne sont pas en adéquation avec tes valeurs profondes. Tu finis, en outre, par ne plus te respecter.


Et ça, c'est bien la pire chose que tu peux t'infliger, notamment pour ces deux raisons :


  • Tu te forces à agir d'une certaine façon alors que toi-même, tu n'y crois pas ! Ton cœur n'y aspire pas, tu vas à l'encontre de toi-même, de ton toi le plus profond, de ton propre corps et de tes besoins. C'est ce que tu t'infliges lorsque tu vas à l'encontre de toi-même. T'imagine toute cette fatigue inutile que tu t'infliges ? Si tu as l'impression de ne pas réussir à t'écouter, je te propose de lire mon article pour commencer à t'écouter réellement.

  • Comment exiger le respect des autres quand on ne respecte pas, soi-même ses propres besoins, limites ? Je sais, ça fait mal, mais c'est une grande réalité ! D'ailleurs, je suis certaine que si tu prends un moment pour y réfléchir, tu verras que dans d'autres sphères de vie (professionnelle, amoureuse, familiale, amicale), tu as, là aussi, de la peine à te faire entendre et à faire respecter tes réelles envies. C'est tout simplement la réponse à une non-écoute de toi-même. Ton enfant fait simplement son merveilleux "travail" de miroir pour te démontrer ce dont tu ne veux pas voir de toi-même. "Mais maman, comment veux-tu que je te respecte si toi-même, tu ne respectes pas tes propres limites? Pourquoi est-ce que je ferai quelque chose que tu ne fais pas pour toi-même ?".


Commence par te respecter, identifie tes limites et mentionne-les aux autres. Ensuite, ne laisse jamais personne outrepasser tes limites. Ceci peut se faire, en douceur, simplement en les verbalisant. Tu verras que naturellement les gens vont commencer à respecter tes besoins. Alors dès aujourd'hui, arrête de te forcer, ne va plus à l'encontre de toi-même, car tu vas y perdre tes plumes et finir par t'épuiser. Gardes en tête que la vie est belle à vivre, mais qu'elle devient nettement moins belle lorsque l'on survit !


Alors la prochaine fois que tu appliques une méthode et que tu perçois que ceci n'est pas naturel et que tu dois prendre sur toi : arrête et agis comme tu es réellement ! Tu verras que ton enfant entendra ton message, car cette fois tu seras alignée, c'est ce qui arrive quand on est réellement soit même : la magie opère.


Ce fameux truc qu'on entend, être alignée, je t'en parle aussi dans cette vidéo.

N'hésite pas à les visionner!


Peu à peu, tu verras que malgré toutes ces jolies choses que l'on raconte sur la maternité, tu vas découvrir une nouvelle facette de toi : le fait d'être humaine ! Hé oui, on oublie bien souvent qu'avant d'être une maman, on est un être humain qui est sur cette terre pour faire des expériences et en apprendre sur soi-même.


Alors plutôt que de te forcer à adopter un comportement qui n'est absolument pas naturel, accepte d'être celle que tu es, à part entière. Ca veut, aussi dire, que, oui tu peux être de mauvaise humeur, irritable, irritée et même crier. Est-ce que ça fait de toi une mauvaise mère - ABSOLUMENT PAS!


La bienveillance, c'est certes bien, mais vivons-nous dans un monde où la bienveillance règne ? Je ne suis pas certaine ! Alors plutôt que de mettre ton enfant dans cette "bulle utopique" ou tout est bienveillance montre lui ce qu'est la vraie vie. Je te prépare un autre article pour aller encore plus loin sur ce sujet. Reste connectée !


Je ne veux pas dire par là que la bienveillance est quelque chose de mauvais, absolument pas ! Je suis persuadée que ça apporte de jolies choses dans sa vie y compris dans sa maternité, mais tout ne peut pas être que bienveillance. Voilà mon message: pratiquer la bienveillance oui, mais pas au détriment de soi. J'espère que cette nuance est claire pour toi, car je pense que cette subtilité est très aidante au quotidien.


L'état d'esprit gagnant


Il est aussi important d'accepter que parfois, tu vas essayer des choses et que tu te rendras compte que ce n'est pas une variante gagnante. Et c'est ok ! No stress, aucune honte. L'essentiel ce n'est pas de devenir une maman parfaite, mais plutôt cette femme qui est perpétuellement en remise en question, qui reconnaît que ce n'était pas une bonne idée et qui continue pour trouver ce qui lui correspond.


Le chemin vers lequel tu tends est bien plus important que le chemin parcouru. Ce qui importe, c'est que ton lendemain soit beau, si hier était nuageux, ce n'est pas grave ni même important. Le principal est de savoir ce que tu fais de cette journée nuageuse, qu'est-ce que ça t'a appris ? Qu'est-ce que ça t'a apporté ? Tu pourras ainsi continuer sereinement ta quête vers le bien-être. Cette distinction est importante à faire : aller à la recherche de ton bien-être et non d'une perfection inatteignable où tu t'épuises.

5 questions pour changer ta vie de maman

Pour ça, je te propose de procéder régulièrement à des introspections, seule, avec le co-parent ou un(e) ami(e) pour faire le point et avancer. Je sais que ça peut faire peur et que ça peut sembler atrocement difficile. Mais je t'assure que, parfois, une simple discussion de 15 minutes peut débloquer plein de choses ! Et si tu ne sais pas par où commencer, je te propose d'utiliser ma fiche de questionnement pour explorer les 5 questions puissantes qui, j'en suis sure, vont t'aider.


Je vais te partager ma petite histoire personnelle :


Cela fait depuis septembre 2023 que je change mes moyens de garde, car je vois que ce n'est pas optimal pour notre équilibre familial. Je pourrais me traiter de nulle, que les autres y arrivent et que moi non. Mais je refuse même de songer à cette option. Je préfère me dire : oui, l'entrée à l'école a été une tornade pour notre famille tout entière, ce n'est pas facile de trouver un nouvel équilibre, mais je fais tout pour y arriver et je pense qu'en mars 2024, on aura enfin trouvé notre rythme.


Je pourrais là encore me dire que c'est honteux d'avoir mis autant de temps, mais est-ce que cet état d'esprit m'est utile ? Absolument pas, donc je préfère une version plus aimante et bienveillante envers moi-même : je n'ai pas lâché et j'ai réussi à trouver ce qui nous correspond ! Ce qui m'importe, c'est le résultat que j'obtiens pour ne pas mettre identifiée au chemin parcouru.


Alors tu en dis quoi de cet état d'esprit positif ? Ça te parle ? Arrives-tu à le faire quotidiennement, régulièrement ? Si ce n'est pas le cas, je te propose dès que tu t'entends avoir des propos négatifs à ton égard, te corriger tout de suite ! Et tu verras, à force ton état d'esprit va changer et tu viendras Madame positif 😉 et ce même quand tu crieras sur tes enfants (si, si je t'assure, quand on voit le bon partout, toutes les expériences de vies deviennent positives, même celles qui, à premier abord, ne semblent pas l'être).


Puis, n'oublies pas de garder en tête que le chemin parcouru permet d'apprendre plein de choses et tu peux, à chaque fois regarder en arrière, pour être reconnaissante et surtout fière de toi.


 

J'espère qu'à la lecture de cet article, tu y vois un peu plus clair.


Je finirai par ce petit rappel fondamental: soi toi-même, repositionnes toi constamment pour être sûre d'avancer sur TON chemin de vie. Tu verras que peu à peu, tu vas retrouver ce sentiment de VIVRE et de légèreté. Quoi de plus beau que d'avancer sereine sur son chemin de vie !


Je t'invite donc, à ne jamais perdre cet objectif de vue : VIVRE. Et si tu sens que seule, c'est difficile, que tu te sens bloquée, saute le pas et réserve ta place de coaching ! Rien ne vaut ce magnifique sentiment: avoir la vie que tu souhaites réellement. Je t'assure que c'est possible et surtout, que c'est bien plus facile que tu ne le penses. Parfois il suffit juste de se faire accompagner pour apercevoir ce qu'on n'arrive pas à voir soi-même.


Sinon, tu peux aussi décider de faire un premier pas en téléchargeant mon kit gratuit! Tu y trouveras plein d'outils super puissants qui vont grandement t'aider.


je révolutionne ma vie de mère et de femme


Avant de me quitter, je t'invite à t'abonner à la newsletter pour ne rien manquer et de faire un petit tour sur mes autres articles de blog!


Je te souhaite une vie pleine de belles choses et je te dis à très vite chère maman


PS: n'oublie pas de prendre bien soin de toi. 😉


Monica


Comentários


bottom of page